Pourquoi créer La Malice ?

Parce que...

La ville de Bulle grandit à la vitesse grand V. A l’heure actuelle, elle compte environ 22000 habitants. Le seuil des 25000 habitants sera vite dépassé et selon les prévisions démographiques la ville devrait atteindre les 35000 habitants en 2025. Dernièrement le conseil communal a présenté la transformation du quartier de la gare, pharaonique projet qui a lui seul offrira des logements à 2000 personnes au minimum sur une surface constructible de 70000m2. Les infrastructures, notamment culturelles, doivent accompagner cette croissance sans précédent pour la région.

Et encore parce que...

Il convient de présenter aux habitants de notre région une offre culturelle étendue et diversifiée.

Au niveau musical, l’offre semble très riche. Le canton de Fribourg dans son ensemble est réputé en matière d’art choral. Les ensembles gruériens font depuis toujours vibrer les cœurs de tout un peuple. De plus, il n’est plus besoin de présenter les Francomanias, festival de musique reconnu loin à la ronde. Nous pouvons également citer la Société des concerts, le festival Bulle Jazz New Orleans, la Fête de la musique ainsi qu’un nombre important de manifestations ponctuelles qui mettent en valeur la richesse musicale locale (Tutticanti 2016 par exemple).

La création de la salle CO2 en 2004 a permis de transformer les habitudes culturelles des spectateurs, qui sont de plus en plus nombreux à venir applaudir les artistes à la Tour-de-Trême. La popularité de cette salle n’a cessé de grandir et ce lieu est devenu incontournable en Suisse romande. La Saison culturelle CO2 propose une vingtaine de spectacles par année. On peut y voir du théâtre, de la danse, du cirque et assister à des concerts.

Du côté du théâtre, Les Rencontres théâtrales réunissant des troupes de théâtre amateur sont organisées à l’Hôtel-de-Ville de Bulle depuis 1982.

Le constat est sans équivoque: l’offre, pourtant très riche, est majoritairement musicale et destinée à un public adulte.

Et finalement parce que...

L’offre culturelle pour le jeune public est très restreinte. Ainsi, seuls trois spectacles sont programmés par année à la salle CO2. Pour une ville de cette importance, cela fait peu en comparaison d’autres villes de Suisse romande de taille similaire.

 

Pourquoi le jeune public ? En premier lieu, seule une offre riche et attrayante dédiée aux enfants permettra de développer chez eux des valeurs essentielles telles que la créativité, l’imagination, la culture générale, l’ouverture d’esprit, la sensibilité qui seront des atouts dans leur vie future. De plus, afin d’ancrer la culture théâtrale dans les habitudes des citoyens de notre région, comme l’est par exemple la culture musicale ou chorale, il est préférable de commencer l’éducation au théâtre le plus tôt possible. Finalement, les enfants sont les spectateurs de demain, ce qui garantit la viabilité des salles de spectacles destinées à un public adulte.